La bataille du 14 juin 1940

Catégorie
Histoire
Date
28 avril 1940
Lieu
Holving - Holving, France

En avril1940 la 1ère Division des Grenadiers forte de 16 000 hommes, commandée par le général Duch, se déploie en Meurthe et Moselle dans l’Est de la France, en réserve de la 4ème armée française . Le manque de temps et de matériel, rendent très difficiles la mise sur pied de guerre de la division. Certains soldats combattront avec un équipement des plus réduits, et un armement datant quelques fois de la 1ère guerre mondiale. Beaucoup ne portent pas de plaque matricule, et leur uniforme est des plus sommaires, ce qui dans les jours tragiques qui suivront , ne permettra pas d’identifier certains malheureux tombés sur le champ de bataille . L’avenir montrera que malgré tous ces handicaps, la détermination au combat des Grenadiers, ne sera jamais prise en défaut. Soldat Polonais incorporé en 1939 à Angers L’accélération des événements militaires, portera les unités polonaises sur la ligne Maginot à la veille de l’offensive allemande .Le 14 juin quand celle-ci intervient , les Allemands se heurtent à une très forte résistance de la part des unités franco-polonaises . En de nombreux points de la ligne ils sont même repoussés avec de très lourdes pertes . Cependant la situation générale sur le territoire conduit l’état major à ordonner le repli des troupes vers le sud . La 1ère Division avec d’autres unités françaises reçoit l’ordre de mener un combat de retardement afin de permettre le repli général . Les commandants d’unité tentent d’établir des lignes de défense stables .Pourtant le manque de moyens, et de coordination avec les unités françaises, la désorganisation générale, ne permettent pas à ces lignes de tenir plus de 24 h .Il faut sans cesse reculer, et c’est à Lagarde sur le canal de la Marne au Rhin que le combat sera le plus rude .Le 499ème régiment d’infanterie allemand, qui fait face aux Polonais , connaît de lourdes pertes entre Dieuze et Lagarde . La détermination et les méthodes de combat de son adversaire, font naître au sein de la troupe les rumeurs les plus folles : il y aurait parmi eux, des ‘’ rouges de l’armée républicaine espagnole ‘’, des civils prêts à tout . 14 Juin 1940 : Les combats du Secteur Fortifié de la Sarre - 41eme RMIC / 51eme RMIC - LA SITUATION GENERALE Dans l'horreur d'une défaite éclair ou la France s'effondre en ce mois de juin 1940, victime de son impréparation de son laisser-aller et de son absence de volonté, les soldats Français vont, avec leur âpreté coutumière faire payer chèrement à l'ennemi, le prix de cette défaite honteuse. 14 Juin 1940, Paris est déclarée ville ouverte. Sans combats, la ville tombe aux mains des Allemands.... elle va le rester 4 années durant. A 400 kilomètres de là, en Lorraine, sur une ligne "Saint-Avold - Sarralbe - Saint-Jean de Rohrbach", les combats font rage, certainement les plus violents de la bataille de France. Dans ce secteur, les Français résistent magnifiquement aux puissantes attaques de la 1ère armée Allemande commandée par le Général VON WITZLEBEN. Celui-ci va lancer contre les positions Françaises, une opération de très grande envergure : 9 Divisions, dont 6 de premier échelon, avec un appui formidable d'artillerie : 259 batteries de 
tous calibres, soit plus de 1.000 bouches à feu. Pour retrouver une telle concentration de canons, il faudra attendre EL ALAMEIN et MONTE CASSINO. Les Français pour défendre ce secteur de la Ligne MAGINOT, dispose de quatres Régiments d'Infanterie de Forteresse, les 69e, 82e, 133e et 174e RIF. Ce dernier régiment constitue avec les 41eme et 51eme Régiments de Mitrailleurs d'Infanterie Coloniale le centre du dispositif: le secteur fortifié de la Sarre, commandé par le Colonel DAGNAN, un Marsouin. Le 41eme RMIC créé en 1933 est commandé par le Colonel TRISTANI. Le 51eme RMIC créé lui en 1939 par dédoublement du 41eme RMIC est commandé par le Lieutenant-Colonel DE REVIERS DE MAUNY. Ces deux régiments étaient composés chacun de 3.000 hommes. Bien organisée, la défense s'appuie sur les ouvrages de l'avancée d'HOLVING et bénéficie de la protection des zones inondées en avant des réseaux. Les Français disposent égéalement en réserve du dispositif de défense de bataillons de mitrailleurs, de la 52e DI et de la 1ere Division de grenadiers Polonais. LA BATAILLE L'attaque Allemande, précédée par une préparation d'artillerie d'une violence inouie rappelant VERDUN, pour les anciens de la Grande Guerre, commence à l'aube du 14. Elle durera toute la journée. Les Stukas gênés par le brouillard, sur l'ouest du secteur, interviennent par vagues de 35 appareils, dès 7 heures sur le secteur d'HOLVING. Les HEINKEL 111 déversent des nappes de bombes sur les défenses Françaises, rasant du coup plusieurs villages. Les pionniers Allemands, masqués par des écrans de fumigènes coupent les réseaux de barbelés ou les font sauter. Les tirs d'artillerie s'allongent et les fantassins Allemands partent à l'assaut. Les Français se battent comme des lions et tiennent leurs positions. Partout les Allemands sont stoppés et, à la mi-journée, le commandement Allemand avoue son échec. Durant l'après-midi l'effort est poursuivi avec acharnement et avec des moyens accrus. L'avancée HOLVING, tenue par les Marsouins du 41e RMIC résiste à trois assauts terribles. Les Allemands ne perceront pas la ligne MAGINOT. La journée s'achève. Nos troupes ont arrêté partout l'offensive Allemande qui se solde par 1.500 tués et 4.000 blessés. Malheureusement le repli est inévitable. A court de vivres et de munitions les unités décrochent dans la nuit, une à une en emmenant avec elles leurs blessés. Pressés par l'ennemi nos Marsouins garderont toujours l'avantage sur les allemands jusque dans les combats au corps à corps qui se passeront le 23 juin sur le canal de la Marne au Rhin. Les combattants des 41e et 51e RMIC n'ont pas failli. Ils ont sauvé ce qui nous restait : notre Honneur. Gloire à leurs morts !

 
 

Toutes les Dates

  • 28 avril 1940
Fil d'actualité introuvable
FRHPA Lorraine, logo du site campingenlorraine

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30